Le volume des seins joue un rôle significatif dans la façon dont les femmes acceptent leur physique. Les motifs et les fréquences de chirurgies mammaires permettent de faire le constat suivant. La majorité de femmes désire une poitrine généreuse et pour cela, n’hésite pas à recourir à toute sorte de méthodes. Outre les opérations esthétiques, il existe des moyens accessibles pour parvenir à ce corps de rêve. Le fenugrec est selon plusieurs avis une solution efficace pour donner à votre poitrine la forme et le volume souhaités. Cette allégation est-elle vraiment vérifiée ?

Qu’est-ce que c’est que le fenugrec ?

Issu de la famille des Fabaceae, le fenugrec est une plante légumineuse qui pousse dans les régions méditerranéennes d’Afrique du Nord, au Proche et au Moyen-Orient. Les peuples de ces zones naturelles lui reconnaissent des vertus thérapeutiques. D’après une croyance populaire, à examiner, le fenugrec pourrait être utilisé pour grossir des seins.

Peu d’utilisateurs connaissent réellement les ingrédients que renferme cette plante herbacée. Chacun peut librement s’exprimer sur la question de son efficacité, du moment où il n’existe pas de preuves scientifiques tangibles. Il faut plutôt dire que celles-ci sont peu connues. Voici un regard analytique sur la composition du fenugrec.

Quels sont les principes actifs du fenugrec qui favorisent la grosseur de la poitrine ?

Le fenugrec est une plante qui donne des graines. Seules celles-ci nous intéressent, car elles sont comestibles et peuvent être transformées sous diverses formes. Les graines se composent de phytoœstrogènes, de protéines, de glucides, des saponines, d’acides aminés, de vitamines (A, C, B6, B3 et B1) et de lipides.

Les sels minéraux tels que le fer, le calcium, le magnésium et le phosphore sont également présents dans la graine de fenugrec. Ces éléments enrichissent les apports nutritionnels et peuvent même revêtir un intérêt pour les femmes en période d’allaitement. Dans la composition de cette plante, il convient de s’étendre sur deux molécules essentielles. Il s’agit de la prolactine et des phytoœstrogènes.

D’origine végétale, ces dernières produisent le même effet que l’œstrogène sur l’organisme de la femme. Pour rappel, l’œstrogène est une hormone responsable de caractères sexuels secondaires, comme le développement de la poitrine. Outre les phytoœstrogènes, le fenugrec renferme aussi de la prolactine ; laquelle entraine une augmentation de volume mammaire chez la femme enceinte ou allaitante.

Au vu de tout cela, le fenugrec possède des propriétés intéressantes qui font de lui, un moyen accessible aux femmes qui désirent faire grossir leur poitrine. Toutefois, il faut savoir comment s’en servir.

Dans le cas inverse, il est également possible de perdre des seins avec des astuces naturels.

Comment utiliser le fenugrec pour faire grossir sa poitrine ?

Pour la cure, vous pouvez directement vous servir des graines, mais cela demande une préparation longue et délicate avant la consommation. Autrement, préférez les produits transformés qui conservent toujours les mêmes principes actifs. Chez les fournisseurs d’additifs alimentaires, le fenugrec se présente sous deux formes : les gélules et l’huile essentielle. Pour un résultat rapide, il est préférable d’utiliser les gélules.

Elles sont faciles à consommer en comparaison aux graines qu’il vous faudrait moudre et tamiser avant tout emploi. Aussi, les gélules sont conçues suivant un dosage précis. Étant un complément alimentaire, il suffit de prendre 3 à 6 comprimés par jour sur une période de quatre semaines pour observer les résultats. Avaler les gélules est également simple puisqu’elles sont inodores.

En Inde, le fenugrec est utilisé comme épice pour relever les goûts des plats à la cuisine. Cette saveur épicée ne se remarque pas dans les comprimés.

Pour les personnes ayant du mal avec ces derniers, l’huile est l’autre alternative. Celle-ci offre bien des avantages. Non seulement l’huile prend soin de la peau, mais elle permet également de la tonifier. Ainsi, une application régulière sur les seins permet de raffermir la poitrine. L’usage de l’huile de fenugrec est simple, notamment en l’appliquant chaque nuit avant de vous endormir durant trois semaines.

Une fois disposée dans la paume de la main, vous devez effectuer sur chaque sein une douce pression à l’aide des doigts dans un sens circulaire. Le massage se maintient jusqu’à l’absorption totale de l’huile par les pores cutanés. Répétez le geste deux à trois fois sur chaque sein. Vous pourrez d’ici là mesurer votre tour de poitrine pour tirer vos propres conclusions.

Entre les gélules et l’huile de fenugrec, il semble plus profitable d’utiliser le premier. En effet, la peau constitue une barrière contre toutes substances extérieures. Alors, l’absorption de l’huile est limitée. Toutes les molécules de fenugrec ne pénètrent pas l’organisme.

Voir les autres bienfaits du Fenugrec

Autre alternatives : les différentes techniques d’augmentation mammaire à Paris et en Province

La chirurgie des seins est l’intervention la plus pratiquée actuellement au monde. C’est une question de bien-être et d’acceptation de soi pour de nombreuses femmes. La chirurgie permet d’apporter une correction sur la forme ou sur le volume des seins. Trois principales techniques sont employées pour faire grossir sa poitrine à Paris :

  • L’augmentation mammaire par prothèse
  • Le lipofilling mammaire
  • L’augmentation mammaire composite combinant la pose d’un implant mammaire et le lipofilling

L’augmentation mammaire par prothèse

Avec l’évolution technologique, on assiste à la fabrication des prothèses mammaires avec des matériaux plus sûrs et à l’aspect naturel. Ces derniers permettent à votre poitrine de garder une apparence naturelle et de donner une sensation de vrai au toucher

Afin de respecter toutes les morphologies, différentes formes de prothèses sont disponibles : 

  • Prothèse anatomique : simule la forme naturelle du sein
  • Prothèse ronde : présente le même volume sur la moitié supérieure et la moitié inférieure

Lors d’une augmentation des seins par prothèse, les cicatrices sont très discrètes. Elles sont généralement situées au niveau du pli du sein ou au niveau de l’aisselle. Plus les techniques chirurgicales se perfectionnent, moins le suivi est long après une telle opération.

Le lipofilling mammaire

La pratique du lipofilling n’est pas automatique. Une telle intervention nécessite au préalable une vérification de la faisabilité du traitement en analysant la poitrine de la patiente, mais aussi son corps dans la globalité. C’est cette étape qui permet au praticien de déterminer si la patiente dispose d’assez de masse graisseuse pour réaliser l’augmentation mammaire.

Pour une légère augmentation du volume des seins ou pour la correction d’une asymétrie, le lipofilling est tout à fait indiqué. Les bleus et les légères ecchymoses faisant suite à l’injection disparaissent au bout de quelques jours, voire quelques semaines. Les prix d’une telle intervention dépendent de la technique choisie et de l’importance de la correction souhaitée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut