Gélules de Fenugrec : Quel intérêt ?

Le fenugrec est une plante feuillée de petite taille et à tige fine qui appartient à la famille des légumineuses. Aussi appelée « foin grec », cette herbacée se développe dans les garrigues et rocailles en région méditerranéenne. Elle stimule le métabolisme général et contribue de façon naturelle à l’augmentation de la masse musculaire de l’homme. Également connu pour son odeur assez forte, le fenugrec est disponible sous de nombreuses formes sur le marché. On y trouve des comprimés, des poudres et surtout des gélules qui présentent un intérêt particulier.

Voir notre article principal sur le fenugrec et ses bienfaits.

Que faut-il savoir sur le fenugrec ?

Le fenugrec ou trigonella est une légumineuse d’origine du Maghreb et essentiellement de l’Égypte. Il est utilisé à l’époque des Pharaons pour embaumer les morts et purifier les maisons. De leur côté, les Romains s’en servaient pour nourrir le bétail et les chevaux. Résistant au froid et à la sécheresse, il produit de longues feuilles vertes, mais aussi des fruits de taille moyenne contenant des graines dures et odorantes.

Ces graines sont les constituants les plus utiles de la plante ; elles comportent à leur tour des composés actifs tels que des minéraux, vitamines et protéines responsables de nombreuses vertus. Cette plante médicinale “épices” est historiquement utilisée dans la préparation du pain en Inde.

Aujourd’hui, ces graines sont principalement transformées en compléments alimentaires ou en huile de fenugrec que l’on applique sur la peau et dans les cheveux. Elles sont également utilisées en cuisine pour parfumer les ragoûts et les légumes dans plusieurs régions, dont l’Occident.

Pourquoi prendre des gélules de Fenugrec ?

Le fenugrec présente une infinité de bienfaits pour l’organisme et peut être utilisé dans de nombreuses situations. Il est utile et conseillé en cas de fatigue, de perte d’appétit, en période de convalescence, mais aussi pour les diabétiques qui souhaitent réguler leur glycémie. Cet anti-inflammatoire naturel est apprécié pour ses capacités à favoriser la prise de poids, à booster l’organisme et à secréter la production du lait maternel.

Pour augmenter la beauté de votre peau et de vos cheveux, vous pouvez aussi privilégier le fenugrec en gélules. La consommation de ce produit est recommandée pour soulager les inflammations, augmenter le volume de la poitrine et raffermir les muscles fessiers. En plus d’améliorer la récupération après effort, il permet aux personnes minces de prendre du poids et offre un excellent soutien au système immunitaire.

Il agit de manière efficace pour freiner la production sébacée pendant la puberté et apporte du phosphore organique aux cellules du corps. Les gélules de fenugrec sont une véritable aide au métabolisme. Elles peuvent aussi être utilisées pour parfumer les recettes et améliorer les performances sportives ou sexuelles…

Comment prendre des gélules de Fenugrec ?

Le fenugrec peut être utilisé en usage interne sous forme de complément alimentaire ou en externe à travers son huile. Sa forme en gélules permet de pallier le goût de la poudre qui n’est pas toujours très apprécié. Les gélules sont un format très utilisé pour consommer du fenugrec puisqu’elles sont faciles à trouver, pratiques et très efficaces.

Il est néanmoins bien de vérifier la teneur en saponines qui doit être de 40 % minimum pour avoir une concentration suffisante et obtenir le résultat escompté. Sous forme de gélules, le fenugrec peut être consommé le matin et le soir avec un grand verre d’eau. En règle générale, une cure dure entre un et trois mois. Comme la crème et la poudre, il est essentiel de respecter les dosages et instructions fournies dans la notice.

Par voie interne, le fenugrec peut stimuler la sensation de faim. Il faudrait donc manger plus que d’habitude, tout en veillant à contrôler l’appétit pour ne pas trop grossir. Par ailleurs, la consommation du fenugrec est envisageable chez les femmes allaitantes, mais généralement déconseillée chez celles enceintes. C’est aussi le cas des personnes allergiques à l’arachide, en surpoids ou sous traitement médicamenteux.

Voir aussi nos articles sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.