Une tête de mort

Quel est le symbole de la tête de mort ?

De plus en plus, les styles vestimentaires, surtout celui des musiciens, sont marqués par l’usage des bijoux avec un symbole de crâne humain. Ce symbole qui s’appelle tête de mort figure souvent sur des bagues, des bracelets, des médailles colliers, des drapeaux, etc. Il ne manque pas d’effrayer certains, alors que ceux qui connaissent sa signification l’admirent et apprécient son usage. Pour les curieux, voici le symbolisme de la tête de mort.

Les bijoux tête de mort

Chez les gothiques, la tête de mort est un emblème. Elle matérialise chez ces derniers l’insoumission, la rébellion, la marginalisation d’une partie de la société, etc.

Les gothiques adorent la porter sous forme d’accessoires vestimentaires tels que les bagues, les pendentifs et les bracelets en cuir avec une tête de mort. Cette pratique constitue pour eux une manière de prendre position et d’exprimer leur pensée. Elle a pris d’ampleur, surtout lorsque les designers et les modélistes ont transformé cet emblème en une mode qui se trouve aujourd’hui très répandue.

Le symbolisme de la tête de mort mexicaine

Les mexicains ont l’habitude de célébrer annuellement la dia de los muertos. Il s’agit concrètement d’une journée de commémoration des personnes qui ont déjà franchi le rubicond du non-retour et qui séjournent dans l’au-delà. A l’occasion de ces célébrations d’allure festive, les populations mexicaines apportent des offrandes pour festoyer avec les défunts. Parmi leurs offrandes figurent les têtes de mort en sucre, la tequila, etc.

Selon la même tradition, les âmes des enfants refont surface le 31 octobre. Pour cette circonstance unique, les jeunes organisent un défilé de tête de mort tout au long des rues. Ils se déguisent tels que des morts vivants ou des zombies, comme cela peut s’observer aussi lors de la fête d’Halloween.

De plus en plus, la tête de mort mexicaine a pris l’allure d’un symbole prisé à l’international. Beaucoup l’utilisent dans les tatouages et les bijoux, ou encore comme déguisement pour Halloween.

La tête de mort pirate

La tête de mort pirate

Depuis l’Antiquité, les pirates qui surfaient sur la mer ont adopté la tête de mort pour semer la peur et transmettre un message inquiétant. En réalité, la tête de mort est généralement représentée par un crâne humain dépourvu de chair et portant deux grandes orbites. La vue de ces crânes suscite inéluctablement la crainte et l’angoisse. Il s’ensuit que les pirates ont trouvé juste de choisir ce symbole et d’y apposer son image sur leurs drapeaux. Toutefois, il faut souligner que la tête de mort sur les drapeaux pirates s’accompagne toujours de deux tibias croisés. Comme cela, les navires qui croisaient les embarcations des pirates avec un drapeau noir porteur d’une tête de mort, savaient déjà à quoi s’attendre.

Le symbole du crâne d’homme : quelle signification ?

La tête de mort est l’image d’un squelette humain composé d’un crâne. Elle annonce la présence d’un danger grave et immédiat. A la vue d’un tel symbole, que ce soit sur un mur, une boîte, une porte ou sur quelque surface donnée, il vaut mieux s’éloigner. C’est précisément pour cela que des compagnies comme la force armée, les pirates de mers et de route, les bikers ou anges de l’enfer, etc., ont eu l’idée d’exploiter ce symbole pour repousser les personnes curieuses et décourager les plus entêtées. Peu à peu, le symbole a retenu l’attention des adeptes de la nouveauté en termes de mode et de styles d’habillement. Il a été ainsi adopté par les amoureux du style punk, les rappeurs, etc.

Les tatouages têtes de mort

Le tatouage est une effigie indélébile apposée sur la peau humaine. Nombreux sont ceux qui le font de nos jours, en choisissant le symbole des crânes humains. Pour eux, c’est la manière la plus appropriée pour mettre en exergue leur disposition à accueillir la fatalité, quel que soit son visage. La mort n’est pas à craindre ; et porter des squelettes humains sur la peau permettrait de dompter la frayeur de cette issue obligatoire que constitue la mort. En d’autres termes, cette habitude qui se répand petitement permet de se préparer psychologiquement à la fin ultime de tout homme. Comme l’exprime si bien un adage du stoïcisme, « vivre, c’est apprendre à mourir ».

Par ailleurs, certains adoptent aussi le tatouage tête de mort en signe d’appartenance à des croyances diverses.

Voir aussi la tête de mort mexicaine et son histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.