Kaléidoscope : découvrez ce drôle d’objet et ses autres significations

Les kaléidoscopes sont amusants à jouer, en avez-vous déjà essayé un ?

Pendant des heures, enfants et adultes peuvent être hypnotisés et émerveillés par ces jouets. Dans l’oculaire, vous voyez des motifs colorés qui changent constamment au gré des images et des motifs.

Votre enfant verra des motifs géométriques et des images colorées qui changent. Son sens de l’observation grandira au fur et à mesure qu’il jouera avec ce jouet optique intemporel ! Ce n’est pas que pour les enfants moi par exemple j’adore toujours regarder de temps en temps dans un kaléidoscope !!

C’est quoi un Kaléidoscope ?

Que sont les kaléidoscopes, exactement ? Ce sont des objets qui ressemblent à de petits télescopes à main. Vous pouvez voir à travers un trou situé à une extrémité. À l’autre extrémité, un papier ou un autre matériau translucide laisse entrer la lumière.

Il s’agit d’un cylindre creux dont le fond est occupé par des fragments de verre coloré qui, lorsqu’ils sont réfléchis sur une série de miroirs angulaires, qui diffracte la lumière, produisant ainsi un nombre infini de dessins symétriques.

Des miroirs constituent l’intérieur du kaléidoscope. En plus des perles colorées, des cailloux et des morceaux de verre, il est également rempli d’objets colorés. Le mouvement de ces objets n’est soumis à aucune restriction. Les kaléidoscopes sont mis en rotation afin de refléter les mouvements des petits objets dans les miroirs. Chaque mouvement est accompagné d’images fascinantes qui changent au fur et à mesure que le spectateur regarde à travers.

En détail :

Trois ou quatre bandes de miroirs sont disposées dans un tube de manière a qu’elles se touchent sur leurs bords longs. Dans le tube, des particules colorées sont écrasées entre deux plaques de verre, qui se reflètent de multiples façons. Il en résulte un motif de couleur symétrique qui change avec la rotation du tube. Les plaques intérieures et extérieures du kaléidoscope doivent être de nature différente : la plaque intérieure doit être transparente, afin que l’on puisse voir clairement les particules à travers le tube ; la plaque extérieure doit être laiteuse et mate, afin qu’une quantité suffisante de lumière puisse y pénétrer sans pour autant la traverser.

Histoire du Kaléidoscope

Les histoires racontent que les kaléidoscopes étaient déjà connus des Grecs de l’Antiquité.

Le premier kaléidoscope a été inventé en 1815 par l’ingénieur écossais Sir David Brewster. Pour trouver son idée, il a expérimenté la polarisation. En combinant un certain nombre de mots grecs, il a inventé le nom « kaléidoscope« . « Observateur de belles formes » était la signification de ces mots réunis.

Brewster avait d’abord l’intention d’utiliser sa création comme un outil scientifique. Mais il est vite rapidement devenu un jouet populaire. Londres et Paris ont vendu plus de 200 000 jeux kaléidoscopes en seulement trois mois en 1817 !

Brewster pensait que son invention allait le rendre riche. Le problème était que sa demande de brevet contenait une erreur, ce qui donnait à d’autres la possibilité de la copier.

Des photos de Kaléidoscope

Un kaleidoscope jouet

Comment fabriquer un kaléidoscope ?

Le papier d’emballage et les essuie-tout peuvent être recyclés et avoir une toute nouvelle vie grâce à cette idée amusante !

Travailler en famille sur la fabrication d’un kaléidoscope pour enfants. Différents types de matériaux peuvent être utilisés aujourd’hui pour fabriquer des kaléidoscopes. On peut choisir parmi un certain nombre de matériaux, notamment le plastique, le papier, le bois, l’acier et le laiton.

Si vous le faites avec des enfants d’âge préscolaire, ils auront certainement besoin de la supervision et de l’aide d’un adulte. Le bricolage est un merveilleux moyen de créer des liens et de passer du temps de qualité ensemble.

Pour savoir le faire, voir mon guide détaillé sur comment fabriquer un Kaléidoscope.

Vous ne croirez pas à quel point c’est facile ! Le kaléidoscope est un jeu d’enfant !!

Les enfants peuvent créer leurs propres kaléidoscopes. Les jeunes enfants apprécieront cette activité qui stimule leur sens de la vue ! Fabriquer un jouet scientifique maison est facile avec ce kaléidoscope pour enfants. Vous pouvez en fabriquer plusieurs pour l’offrir en cadeau.

Lunette kaléidoscope : c’est quoi ?

Des belles lunettes kaléidoscope à la mode !!!

Ce que je peux vous assurer, c’est que si vous portez des lunettes kaléidoscope, vous ne ressemblerez à personne d’autre !!! Ce genre de lunette est souvent utilisé par des personnes qui participent à des fêtes, des festivals et des concerts pour rajouter une couche de style et d’humour. Une bonne façon de passer dans une autre dimension !

Il y a quelque chose de psychédélique dans ces lunettes, ainsi que des caractéristiques propres aux festivals. Selon leur perspective, l’utilisateur perçoit le monde comme fragmenté lorsqu’il le regarde.

Un effet visuel est créé en combinant plusieurs motifs géométriques. La vision kaléidoscopique décrit ce phénomène. C’est une expérience, un prisme, qui déforme la perception de la réalité.

La popularité des lunettes kaléidoscopiques a été stimulée en partie par le soutien de célébrités. Grâce à leurs lentilles à facettes, les ondes lumineuses se courbent dans les deux sens, doublant ainsi leur puissance.

Vous pouvez créer des effets étonnants en les imprégnant des couleurs de l’arc-en-ciel. On peut leur ajouter des formes et des couleurs variées. La diffraction se produit à un niveau différent pour ces verres, contrairement aux rayons.

Les personnes qui s’intéressent aux spectacles et à la lumière sont particulièrement attirées par les lunettes kaléidoscope.

Les autres utilisations du mot Kaléidoscope : Plante, trouble de la vue, Naruto ….

Le kaléidoscope est aussi une plante : Abelia Grandiflora Kaleidoscope

Abelia Grandiflora Kaleidoscope

Cet arbuste a un feuillage panaché aux couleurs changeantes et un port buissonnant. Les feuilles sont d’abord vertes avec du jaune, puis deviennent rouge orangé à l’approche de l’automne. En été, les fleurs sont parfumées et d’une belle couleur blanc rosé. Les haies peuvent être plantées taillées ou libres, en groupes ou en touffes.

Colorée toute l’année, l’abélia Grandiflora à grandes fleurs « Kaleidoscope » est l’une des plus belles variétés. Elle doit son nom à ses couleurs panachées saisissantes, qui changent au fil des saisons, et à son feuillage à cœur vert. Les jeunes pousses de la plante sont orange au printemps, puis rouges, jaunes et roses en été. L’automne et l’hiver voient son feuillage passer du jaune-orange au jaune rosé avant de redevenir jaune en été. Les fleurs apparaissent entre juin et septembre, qui sont blanc rosé, légèrement parfumées. Dans tous les jardins, l’abelia Grandiflora Kaléidoscope peut être utilisé en façade de massifs, rocailles, bacs, bordures de terrasses sous une forme très érigée et compacte. 

Le kaléidoscope est aussi trouble de la vue : vision kaléidoscope 

vision kaléidoscope 

Plutôt qu’une affection distincte, la vision en kaléidoscope peut être un symptôme visuel d’affections telles que les migraines ou les accidents vasculaires cérébraux. On l’appelle aussi migraine ophtalmique. Comme si elles regardaient à travers un kaléidoscope, les personnes qui en sont atteintes peuvent avoir l’impression que leur champ visuel est brisé, très coloré ou flou.

Il est possible de présenter des symptômes tels que la vision en kaléidoscope avec ou sans maux de tête. Les migraines et les maux de tête sont souvent précédés d’auras visuelles.

Un effet kaléidoscope dans les yeux dure généralement entre 10 et 30 minutes, mais il peut persister jusqu’à une heure.

La vision kaléidoscopique est le plus souvent causée par une migraine oculaire, c’est-à-dire une migraine accompagnée de symptômes visuels. L’aura est un type de trouble sensoriel couramment associé aux migraines, qui est ressenti par environ 20 % des personnes. Vous pouvez également ressentir des picotements, une faiblesse musculaire ou des difficultés à parler en raison d’une aura.

Le kaléidoscope est aussi un pouvoir dans Naruto

Le kaléidoscope dans Naruto

Le mot kaléidoscope est aussi repris dans le manga Naruto, cela apparait quand les pupilles deviennent rouges (avec différents motifs selon les Ninja) et permet d’avoir accès à de grand pouvoir.

La famille Sharingan est la descendance héréditaire des Uchiwas. Les pupilles rouges sont provoquées par une technique de dôjutsu. L’utilisateur est capable d’anticiper et d’esquiver les coups et autres attaques de son adversaire grâce à sa capacité d’anticipation.

En copiant ces techniques, ce dôjutsu peut également le protéger.

Le sharingan à son plus haut niveau est le kaléidoscope hypnotique, le mangekyō sharingan. C’est un tomoe unique que chaque ninja porte, et il offre des capacités supplémentaires, selon le niveau de compétence du ninja.