Effet kaléidoscope dans les yeux (Vision kaléidoscope)

La cause la plus fréquente de ce trouble est une migraine visuelle. Une migraine qui entraîne des problèmes de vision en même temps qu’une migraine est également appelée migraine ophtalmique.

Les personnes atteintes de vision kaléidoscopique voient les choses comme si elles regardaient à travers un kaléidoscope. Des images lumineuses ou brillantes peuvent être présentes dans les images brisées.

Ce type de migraine est souvent appelé migraine visuelle ou oculaire et provoque une vision kaléidoscopique. Pendant une migraine, le cortex visuel se met à fonctionner de façon erratique, ce qui provoque un mal de tête visuel. Dix à trente minutes suffisent généralement pour cela.

Toutefois, elle peut également signaler des troubles plus graves, tels qu’un accident vasculaire cérébral, des lésions rétiniennes, voire des lésions cérébrales graves.

Retour du notre exploration global du kaléidoscope.

Qu’est-ce que la vision en kaléidoscope ?

Les personnes atteintes de la vision en kaléidoscope voient des images déformées ou colorées semblables à ce que l’on voit à travers un kaléidoscope.

Il n’y a pas de cause spécifique à la vision en kaléidoscope, mais elle peut se produire dans l’un ou l’autre œil. Une petite zone du champ visuel peut être affectée par ce symptôme, qui peut toucher un œil ou les deux.

Il existe plusieurs types d’auras, comme la vision kaléidoscopique. Lorsque l’activité neuronale augmente soudainement, les auras apparaissent. Les migraines sont la cause la plus fréquente des auras.

Les auras visuelles peuvent être accompagnées ou non de maux de tête, et peuvent affecter l’un ou l’autre des yeux ou les deux.

En plus d’affecter la vue, l’odorat et l’ouïe, les auras affectent également d’autres sens.

Les 3 types d’auras visuelles sont :

Aura visuelle positive

Les personnes qui voient des choses qui ne sont pas réelles ont des hallucinations. Une aura positive peut, par exemple, être en pointillés, en zigzag ou en forme d’éclair. Cette forme peut se déplacer ou s’étendre lorsqu’on la regarde dans le champ visuel. Il est également possible de les colorer. De même, le fait de ressentir une hallucination visuelle est considéré comme un signe positif.

Aura visuelle négative

Lorsqu’une migraine entraîne une perte de vision, partielle ou totale, on parle d’auras. Les auras négatives peuvent provoquer des taches aveugles, une perte de la vision périphérique ou une perte temporaire de la vision.

Aura visuelle altérée

Il n’y a ni addition ni soustraction à ce que vous voyez avec ce type de distorsion de l’aura. Les lignes droites peuvent paraître ondulées ou floues pour l’œil humain. Une aura altérée est considérée comme une vision kaléidoscopique.

En outre, une aura altérée peut modifier les perceptions de la taille ainsi que de la distance et de la couleur. Les différences de taille perçues entre un objet et sa taille réelle.

Chacun de ces symptômes peut être causé par une migraine. Si l’un de ces symptômes se manifeste, consultez votre médecin, car des affections plus graves, telles qu’un accident vasculaire cérébral ou une déchirure de la rétine, peuvent être en cause.

Traitement du trouble de la vue = effet kaléidoscope

Dans les cas de migraine ophtalmique, la migraine affecte principalement le cerveau. L’hypoglycémie et l’hypertension sont souvent des facteurs contributifs. Le plus souvent, des médicaments contre les maux de tête sont utilisés pour traiter ce trouble, ce qui n’est pas très courant.

Par ailleurs, cette migraine peut également être due à une fatigue visuelle si vous utilisez souvent des écrans. Pour corriger votre vision, votre médecin peut vous recommander des lunettes ou des lentilles de contact quotidiennes ou mensuelles.

Les autres utilisations du terme Kaléidoscope :