Bijou or

Comment savoir si c est de l’or ?

Un dicton populaire dit souvent « tout ce qui brille n’est pas de l’or ». Dans ce contexte, il s’avère important d’établir la valeur des bijoux en or que vous avez en votre possession. Si demander l’avis d’un expert est la meilleure alternative qui s’offre à vous, il est néanmoins possible de procéder autrement. Voici donc les astuces qui vous permettront de distinguer l’or massif du plaqué-or.

Se référer au poinçon

Dans le domaine de la joaillerie, se référer au poinçon est l’une des meilleures manières de vérifier l’authenticité d’un bijou en or. En tant que signe officiel, celui-ci permet d’identifier le degré, la pureté et le lieu de provenance d’un bijou fabriqué en or. De manière générale, les poinçons se déclinent sous deux grandes catégories : les poinçons de maître et les poinçons d’État.

Apposés sur l’initiative des fabricants ou importateurs, les poinçons de maître peuvent arborer une forme ovale ou la forme d’un losange. Parallèlement, les poinçons d’État qui sont utilisés par les services de douanes peuvent prendre quatre formes différentes :

  • Le trèfle à trois feuilles qui se rapporte aux bijoux de 9 carats ;
  • La coquille Saint-Jacques qui est apposée sur les accessoires de 14 carats ;
  • L’aigle qui marque les objets de 18 carats ;
  • L’hippocampe qui indique les bijoux de 24 carats.

Il faut souligner que le carat dont il est question ici diffère grandement de celui qui se rapporte aux pierres précieuses comme le diamant.

Procéder par la morsure

Beaucoup de personnes ne le savent pas, mais il est tout à fait possible d’établir la valeur d’un bijou en or par une simple morsure. En effet, l’or est un métal précieux qui arbore une texture tendre. Plus son alliage est pur, plus il est tendre. À cause de caractères particuliers, il a tendance à être vite marqué.

Si, après morsure, vos dents laissent une trace sur votre bijou, vous pouvez en déduire que celui-ci est en or. Dans le cas contraire, votre accessoire n’est sans doute pas fabriqué en or. Retenez néanmoins qu’en dehors de l’or, le plomb plaqué d’or prend également des marques.

Observer la couleur

Couleur or

Pour les femmes comme les hommes, établir la valeur d’un bijou est une donnée qui compte énormément. Si vous souhaitez alors identifier celle de votre bague ou de votre anneau, n’hésitez pas à vous référer à la couleur de son alliage. Gardez juste à l’esprit que :

  • L’or jaune est composé de 12,5 % de cuivre, 12,5 % d’argent et de 75 % d’or pur.
  • L’or blanc est composé d’un alliage d’or pur, de palladium et d’argent.
  • L’or rose est constitué de 15 % de cuivre, 10 % d’argent et 75 % d’or pur.
  • L’or gris est composé de 8 % de cuivre, 75 % d’or pur et 17 % de fer.
  • L’or vert est constitué de 25 % d’argent et 75 % d’or pur.

Se servir d’un aimant

À l’image du Zirconium qui imite parfaitement la brillance du diamant, certains métaux précieux peuvent imiter celle de l’or. Afin de ne pas succomber à une fausse couleur or, vous pouvez vous servir d’un aimant pour écarter certaines possibilités.

Il vous suffit de vous munir d’un aimant aussi puissant que ceux que l’on retrouve sur les sacs à main. L’or n’ayant pas de propriétés magnétiques, il ne doit pas être attiré par un aimant. Si vous approchez donc votre bijou de ce dernier et qu’il réagit, vous pourrez en déduire que votre accessoire est juste constitué de fer.

Utiliser un chiffon de polissage

Effectuer un achat d’or n’est pas toujours aisé. Pour être sûr d’avoir conclu une bonne affaire, vous pouvez utiliser un chiffon de polissage. Disponible dans la plupart des supermarchés et magasins de bijoux, c’est un outil qui permet de nettoyer les bijoux constitués de métaux précieux. Compte tenu de ces propriétés, il permet de connaître la nature de votre accessoire.

Pour mettre en pratique cette méthode, vous devez frotter votre bijou à l’aide d’un chiffon de polissage. Si, après coup, la couche de votre accessoire ternit et laisse paraître une autre couleur, cela implique que celui-ci n’a pas été fabriqué en or véritable. Il pourrait donc être constitué d’un alliage en plomb plaqué d’or.

Laisser faire le temps

Beaucoup d’experts s’accordent pour dire que le temps est un très grand allié, lorsqu’on souhaite démasquer une contrefaçon. Ainsi, vous pouvez mettre votre bijou à l’épreuve du temps pour voir sa valeur. Afin d’y arriver, il vous faut porter votre accessoire régulièrement. Dans l’idéal, vous devez le porter jour et nuit pendant plusieurs semaines.

Privilégiez les moments sous la douche ou ceux dans les milieux chauds. De cette manière, vos résultats seront plus concluants. Si, après cette mise à l’épreuve, votre bijou se décolore ou laisse des traces sur votre peau, sachez qu’il n’a pas été conçu en or. Par contre, s’il conserve sa clarté, vous pouvez en conclure qu’il est en or.

Faire un test à la céramique

Le test à la céramique est un excellent moyen de détecter l’alliage en or d’un bijou. La céramique étant un matériel très résistant aux frottements, elle révèle la nature des bijoux. Procurez-vous alors un morceau de céramique non émaillée dans le commerce. Ensuite, frottez-le contre votre bijou.

Si celui-ci laisse apparaître une trace noire, cela implique que votre bijou n’est pas en or. Par contre, une trace dorée signifierait que votre accessoire est en or. Toutefois, n’utilisez cette technique qu’en dernier recours, parce qu’elle a tendance à fragiliser les bijoux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *