Comments for : L'apprentissage par coeur

Posted by Denis Bouhineau on Thursday 24th, August 2006 (12:11)

Quelques méthodes pour apprendre par coeur

Sebastian Leitner, les FlashCards, et Piotr Wozniak, les répétitions espacées.
En 1972 le psychologue Allemand Sebastian Leitner propose un système simple pour apprendre par coeur :
- Prenez une boite, faites 5 (ou 7 ou plus) compartiments dans cette boite.
- Dans le premier compartiment, mettez des cartons ayant au recto une question, au verso la réponse à la question.
- Prenez ensuite un carton (au hasard ?), regardez la question, si vous connaissez la réponse, déplacez le carton vers le compartiment suivant de la boite.
- Si vous ne connaissez par la réponse, remettez le carton dans le premier compartiment.
C'est le système des flashcards.
En 1987, retrouvant des idées déjà connus depuis Hermann Ebbinghaus (1885), C. A. Maze (1933) puis Tony Buzan, Piotr Wozniak implémente le système des flashcard :
- c'est l'ordinateur qui va gérer le passage des cartes d'un compartiment au suivant, et surtout
- c'est l'ordinateur qui va poser les questions, en particulier l'ordinateur ajoute un delai entre deux mises a l'épreuve, délai d'autant plus long que la question a atteint un compartiment plus loin (de l'ordre de plusieurs jours des le deuxième compartiment).
C'est le système des répétitions espacées.

Loci
La méthode des lieux (Loci), ou les théâtres de mémoire sont des méthodes d'apprentissage par coeur connues depuis l'antiquité, semble-t-il, permettant des exploits peu communs comme de se rappeler l'ordre des cartes d'un jeu complet, ou des listes de nombres, dans l'ordre ou dans l'ordre inverse, ... La méthode des lieux repose sur la mémoire spatiale et est d'autant plus forte qu s'y ajoutent des émotions. Son utilisation est assez limitée, si elle convient peut-être aux spectacles de foire, elle est mal adaptée aux apprentissages par coeur de l'école. Ce n'est qu'a titre de curiosité que je la décris ici.
Elle n'est pas utilisée dans ce logiciel.

La méthode des lieux demande un préparation importante. Supposons que l'objectif soit de retenir l'ordre des cartes d'un jeu de 32 cartes.
La préparation comporte deux étapes. Chacune doit être acquise parfaitement pour pouvoir utiliser la méthode des lieux. La maîtrise de chaque étape peut prendre plusieurs jours.
Lors de la première étape, il faut associer chaque carte avec un objet. Toujours le même objet, si possible un objet personnel, caractéristique. Les objets doivent donc être assez différents les uns des autres pour qu'il n'y ait pas de confusion. Par exemple, le 7 de coeur sera associé à la photo de son premier vélo, la photo que l'on a mise sur la première page du livre de ses exploits de jeunesse, le 8 de coeur sera associé à sa bande dessinée favori, Asterix contre Jules Cesar, etc. L'association carte-objet doit être immédiate, dans un sens comme dans l'autre.
La seconde étape consiste a imaginer un parcours imaginaire dans un lieu comportant 32 endroits caractéristiques. La liste de ces 32 endroits forme le parcours. Il faut connaître ce parcours par coeur, savoir le faire dans l'ordre ou en sens inverse. Par exemple, le parcours imaginaire peut se faire dans un grenier, en commençant par le premier endroit : la porte du grenier, le second endroit, après être entre, sera la petite chaise d'église juste derrière la porte, puis vient la table a cote recouverte d'un napperon brodé en coton blanc, etc.
Quand les préparatifs sont prêts, liste des objets et parcours imaginaire, on peut travailler avec le jeu de cartes. On retourne les cartes une a une et on imagine l'objet associe a la carte dispose sur les lieux, dans l'ordre, du parcours imaginaire. Ainsi, Asterix va se retrouver contre la porte du grenier, si le jeu commence par le 8 de coeur, etc. Pour retrouver l'ordre des cartes, il 'suffit' de refaire dans sa tête le parcours imaginaire et retrouver les objets.