Denis Bouhineau

Ce qui marche vraiment ...
[Enseignement, Francais, Recherche]

Il faut entendre 'marcher dans les classes moyennes des écoles moyennes en temps normal avec des enseignants et des élèves moyens' pour autant que 'moyen' et 'normal' puissent dire quelque chose.
Je ne crois pas que l'on puisse dire ce qui marche vraiment dans toute sa globalité, mais peut-être faut-il commencer par cerner des dimensions, et à la croisée de ces dimensions, pour un cas particulier, dire quelque chose.

1ère dimension : le type d'environnement
 - simulation
 - micromonde
 - exerciseur
 - ENT
...

2e dimension : la disponiblite de l'environnement
 - ordinateur/environnement dans salle spécifique à réserver spécifiquement
 - ordinateur/environnement dans une salle spécifique utilisée régulièrement (réservée à l'année dans un créneau de l'emploi du temps)
 - ordinateur/environnement dans la salle habituelle
 - ordinateur/environnement ouvert en permanence

3e dimension : le type de séquence envisagée
 - séquence préparée sur le papier par le professeur
 - séquence préparée par le prof sur l'ordinateur avec l'environnement
 - séquence proposée par l'environnement, choisi par le professeur
...

Autre dimension : ...

Certains croisement sont peut-etre improbables (dans les écoles 'moyennes' de notre pays), certains croisement ne sont pas peut-etre souhaitables, ..., il faudrait ensuite savoir quels sont dans chaque dimension ce qu'il est raisonnable d'envisagé, et ensuite réflechir aux croisements restant (en esperant qu'il n'y aura pas explosion combinatoire)

Commençons par quelques exemples, sur la question de la disponiblité.
 - mon expérience à l'université est multiple :
        + il y a des séances de TP dans l'emploi du temps régulier en salle de tp informatique, ou tout ce passe face à un écran, et rien en ce passe pratiquement en dehors de l'ordinateur. Pas de travail de groupe, pas d'exposé ou presque de l'enseignant. Si l'enseignant est présent, il est essentiellement là pour du soutien actif individualisé. Le plus souvent les étudiants sont à deux en face d'un ordinateur. Mais certains preferrent être tout seul, et quelques rares groupes de trois se forment (l'encombrement spatial devant un ordinateur limite la taille du groupe)
        + Il y a également des séances de TD/TP dans l'emploi du temps régulier dans des salles ou des ordinateurs sont disponibles, mais utilisés seulement à l'occasion. Il s'agit de travail de groupe, type TD qui peut se conclure par un travail personnel type Tp. Malheureusement, la présence d'ordinateurs a tendance à perturber les TD.
 - l'expérience de ma compagne, enseignante de science physique en collège, est différente. il n'y a pas de créneau dans l'emploi du temps régulier qui se déroule en salle informatique. Cependant, à l'occasion, elle et sa classe passent du temps devant un ordinateur. La présence d'un vidéo projecteur (ou d'uen grande télé) permet aussi l'introduction de l'informatique dans la classe (mais alors c'est sous le contrôle de l'enseignant)


posted by Denis Bouhineau on Wednesday 15th, March 2006 (14:00) - comments (1) - permanent link


Comments

posted by Denis on Monday 15th, January 2007 (10:33)

Autre exemple, à la maison.

En tant que parent.
Ma fille est cette année en CM1, régulièrement elle fait son travail avec moi. Elle a commencé à faire des additions, des soustractions et même des multiplications depuis longtemps maintenant (en colonne ou en ligne).
je sais que l'on peut avoir un feedback sur ces opérations élémentaires (en lignes) avec APLUSIX (http://aplusix.imag.fr )et quelques fois je suis allé chercher un portable pour en profiter. Mais cela restait tout de même assez rare.
Par ailleurs, je suis allé sur internet pour voir les programmes permettant de faire ces opérations (en ligne ou en colonne), mais je n'ai probablement pas été suffisamment convaincu, puisque je n'en ai jamais utilisé avec elle.
Revenons sur Aplusix, je me suis dit que la faible utilisation d'Aplusix venait peut-être du faible feedback que celui-ci offrait pour ces opérations, et du fait que l'opération était en ligne avec Aplusix. j'ai donc fait quelques feuilles excell (et qlq prototypes delphi -comme APLUSIX) pour ces opérations en colonne, avec plus de feedback. L'utilisation n'a pas été beaucoup plus importante. Du coup, je me suis demandé quel était le problème, et si le problème ne venait pas de la présence/absence de l'ordinateur.

Est-ce que tous ces logiciels peuvent avoir une place dans une activité où l'ordinateur n'est pas présent au préalable ? Est-ce que l'on peut imaginer que l'apport d'un logiciel va provoquer l'apparition de l'ordinateur ?
Sans ordinateur, pas de logiciel ? Denis.

You can't add comments with your actual clearance level.